Entre le monde et l'écran
    Voir le monde
    Comprendre le monde
    Rêver le monde

mardi, octobre 24, 2006

Ma première semaine de travail chez ONUSIDA

C’est lundi dernier que je commençais à travailler officiellement avec ONUSIDA. Ma première journée de travail a été brève : après une rencontre d’environ une heure avec le directeur d’ONUSIDA, Dr. Ledecq, on m’a renvoyée chez moi, en m’invitant à revenir le lendemain chercher des documents. Alors le mardi, je suis passée vers 11h, en prévoyant revenir rapidement chez moi avec beaucoup de lecture sous le bras. Mais en fait, une fois sur place, je suis tout de suite repartie avec le chauffeur, M. Bruno-Michel Dembele, qui a essayé de voir un peu avec moi comment je pourrais me rendre de chez moi au travail sans marcher chaque matin et chaque soir 2 km sous le chaud soleil malien. On n’a pas trouvé la solution finalement, et au retour, c’était déjà l’heure de manger ! Madou Keïta, l’homme à tout faire de l’équipe en quelques sortes, m’a montré la cantine, mais comme il jeûnait pendant le ramadan, j’ai mangé mes brochettes et mes bananes plantains toute seule.

Finalement, j’ai passé une partie de l’après-midi à discuter avec Mme Astou Doumbia qui, sans faire partie de l’équipe officiellement, collabore au travail d’ONUSIDA. Pour reprendre les termes du Dr. Ledecq, elle est une “appuyeuse”. Je suis donc revenue à la maison en fin de journée seulement, sans les documents qu’on devait me remettre! Quand enfin on m’a remis les documents, le mercredi, je suis restée là-bas, question de profiter un peu de l’air climatisé… et d’Internet, au travers la lecture de quelques documents. Ça m’a aussi permis de me familiariser un peu avec l’équipe, très réduite. Outre MM. Ledecq, Dembele et Keïta et Mme Doumbia, l'équipe est composée de Mme Lalla Cisse Doumbia, l’assistante de Dr. Ledecq, puis d’une certaine Félicité, une rwandaise qui a joint l’équipe cette semaine seulement. Par contre, au fur et à mesure que les semaines vont avancer, je risque de travailler de plus en plus avec des représentants du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) et du HCNLS (le Haut Conseil National de Lutte contre le Sida). D'ailleurs, mes lectures me permettent de me familiariser peu à peu avec la structure un peu compliquée d’ONUSIDA et de ses (trop!) nombreux partenaires !

Après la journée fériée de lundi (fériée à cause de la fin du ramadan), j'entame ma seconde semaine de travail chez ONUSIDA.

2 Commentaires:

  • Merci johanne de répondre aussi vite à ma demande spéciale!!! c'est fun d'avoir des nouvelles de comment ca s'est passé tes débuts au travail. Ca me semble très africain comme débuts. Un rythme bien différent du nôtre. pas de doutes! fais-nous part de tes annecdotes au travail aussi. ca m'intéresse!
    bonne journée et à bientot!

    Par Blogger Marie-Alexandra, le mardi, 24 octobre, 2006  

  • J'ai lu ton courriel après avoir écrit mon message. C'est un drôle d'hasard quand même. Peu à peu, je commence à voir plus clairement mon mandat, alors j'en parlerai davantage cette semaine...

    Par Blogger Johanne, le mercredi, 25 octobre, 2006  

Publier un commentaire

<< Accueil