Entre le monde et l'écran
    Voir le monde
    Comprendre le monde
    Rêver le monde

jeudi, octobre 19, 2006

Faire le lavage, quel casse-tête !

Quand on arrive dans un pays comme le Mali, même accomplir les tâches les plus banales peut devenir compliqué. Les façons de faire sont différentes, et la plupart des repères qui me sont utiles au Canada ne me servent plus à rien ici. Ainsi, je cherche toujours, depuis mon arrivée, comment je pourrai faire un peu de lessive. C’est si compliqué ! D’abord, on n’a pas, bien sûr, de machine à laver à la maison. Sauf erreur, il n’y a pas non plus ici des buanderies comme on en trouve au Canada. Et puis, pour ce qui est de laver mes vêtements moi-même, on oublie ça ! J’ai essayé quand j’étais au Burkina, et tout était toujours aussi sale après qu’avant le lavage.

Heureusement, mon voyage au Burkina m’a un peu préparée au Mali. Là-bas, j’emmenais mes vêtements sales chez un blanchisseur, qui me chargeait environ 100 FCFA du morceau, c’est-à-dire 25 sous. Le lendemain, je repassais, et tout était très propre et repassé en prime ! Alors en arrivant dans mon quartier, Lafiabougou, j’ai immédiatement commencé à chercher un blanchisseur. Nathalie et moi, on s’est rendues jusqu’à un hôtel tout près de chez nous, et le gérant, Samou (appelez-moi Sam !), nous a menées jusqu’à un blanchisseur. Mais c’était en fait un “pressing”, l’équivalent du nettoyeur chez nous. Là-bas, c’était trop cher pour qu’on y fasse notre lavage hebdomadaire. Nous sommes donc revenues à la maison bredouilles.

Quelqu’un nous a dit que peut-être notre gardien de nuit, David, pourrait faire notre lessive (les toubabs qui vivent à Bamako ont l'habitude d'embaucher un gardien, pour la nuit seulement comme c'est notre cas, ou pour la nuit et pour le jour, pour éviter que n'importe qui entre n'importe quand dans la maison, un peu comme c'est l'habitude ici). J’en ai discuté un peu avec lui, et il m’a dit qu’en fait, il pouvait le faire, mais qu’il ne l’avait jamais fait. J’étais pas trop rassurée.

Je suis donc retournée voir Sam, pour lui demander où lui faisait nettoyer ses vêtements. Il a marché un peu avec moi pour me présenter sa blanchisseuse, mais voilà, elle était déménagée depuis peu ! Aïe, aïe, aïe ! Il m’a dit “C’est pas grave, il y a une dame qui vit en face de l’hôtel à qui je demande parfois de laver des vêtements.” Il m’a présentée à cette dame, Fatouma, qui justement était en train de faire la lessive. Mais d’abord, cette dame, elle ne parle pas français, et puis surtout, surtout, si vous aviez vu la brosse avec laquelle elle frottait le pantalon ! Si c’est cette dame qui fait ma lessive, je vous jure, après trois lavages, tous mes vêtements auront disparu sous sa brosse maléfique !

Il nous restait tout de même encore une alternative. En se rendant au travail, Nathalie a cru voir une buanderie, comme on en voit chez nous, avec tout plein de machines à laver (wow !). Elle y a fait un tour hier mais, fausse alerte, c'était aussi un "pressing", genre d'endroit où on fait nettoyer ses vêtements les plus délicats seulement.

Alors pour le moment, le problème n'est toujours pas résolu ! C'est une histoire à suivre !...

3 Commentaires:

  • Malheur! désespoir! pas de laveuse! que vas-tu faire? car tu dois etre toute noir maintenant avec la pollution que décrivais hier dans ta chronique!!! oh nonnnnn! hihi. Johanne toute noire! (ah, mais c'est vrai, tu as une toilette, donc peut-etre une douche au moins?) hihi!
    bonne journée! amuse-toi bien et donne-nous des nouvelles de la buanderie!
    mafxxx

    Par Anonymous Anonyme, le jeudi, 19 octobre, 2006  

  • Oui, oui, oui, il ne faut pas s'inquiéter, j'ai une douche et je me lave, et puis j'ai emmené pas mal de vêtements, alors je m'en tire encore pas mal... Mais comme je commence à être un peu désespérée, je pense aller voir, cet après-midi, Mme Fatouma et sa brosse maléfique :-S... pour cette fois en tous cas !

    Par Blogger Johanne, le vendredi, 20 octobre, 2006  

  • hihi! pauvres vetements. tu vas devoir refaire ta garde-robe en arrivant au québec au retour!

    Par Blogger Marie-Alexandra, le vendredi, 20 octobre, 2006  

Publier un commentaire

<< Accueil